Hausse des taxes foncières de 5,5% à Saint-Anicet

Les contribuables de Saint-Anicet écoperont d’une autre hausse des taxes foncières cette année, augmentation qui sera entérinée lors de la prochaine réunion du conseil municipal en février.

Lors du dépôt du budget 2017, le 19 décembre dernier, il était évident que l’unanimité ne régnait pas parmi les membres du conseil municipal de Saint-Anicet.

Comme l’un de ses collègues, le conseiller Jean Roblain s’est alors opposé à l’adoption du budget. Il a déploré ce qu’il a qualifié de manque de rigueur de l’administration municipale, laquelle a cumulé des augmentations de taxes de 25,6% au cours des quatre dernières années financières.  Ce qui, selon lui, est largement supérieur à l’inflation. Il a rappelé que la masse salariale accapare pour ainsi dire le tiers du budget et qu’une analyse sérieuse des manières de faire devra être entreprise à cet égard.

Alain Fournier, le deuxième conseiller à s’opposer au budget, a mentionné avoir offert sa collaboration pour réviser et analyser rigoureusement les postes budgétaires, une offre qui, semble-t-il, n’a pas été retenue par l’administration. Il a aussi dénoncé le fait que les réserves budgétaires étaient utilisées pour payer les dépenses inhérentes au Centre communautaire et au nouveau garage municipal alors qu’elles devraient servir, selon lui, pour les imprévus et les projets futurs.

Le dépôt du budget a finalement été adopté par les quatre autres conseillers et le maire, prévoyant du même coup une augmentation de taxes foncières de 5,5% pour 2017. Dans son budget, la municipalité de Saint-Anicet prévoit des revenus de 4 326 642$ et des dépenses de fonctionnement de 4 621 067$. Ce qui laisse à prévoir un déficit de 294 425$.

Dans la salle, un citoyen impatient a alors déclaré en s’adressant aux membres du conseil municipal : «J’ai senti que vous n’étiez pas prêts pour déposer le budget».

 

Denise St-Germain, correspondante bénévole du Haut-Saint-Laurent.

 

image_print

Une Réponse à "Hausse des taxes foncières de 5,5% à Saint-Anicet"

  1. Normand Jacob   18 janvier 2017 at 17 h 03 min

    Je suis économe. Les municipalités ne devraient pas faire de déficit.