Une autre saison haletante au ciné-club de Huntingdon

La scène se répète deux fois par mois rue Lorne à Huntingdon: dans un coin de ce bijou culturel qu’est la Petite bibliothèque verte, quelques dizaines de personnes prennent place devant un grand écran blanc. Dans le murmure des conversations, les  »Salut Alain! Comment ça va? » alternent allègrement avec les  »Hi Brenda! How do you do? », le tout dans une atmosphère chaleureuse et bon enfant.

Bienvenue au ciné-club bilingue CINÉ-CINEMA, qui débute les 15 et 17 septembre prochains sa deuxième année de projections publiques.  »Notre première saison fut un succès, dit fièrement Louise Charlebois, présidente du conseil d’administration du ciné-club qui se targue de ne présenter que des films d’auteur, qu’ils aient été tournés ici ou ailleurs sur la planète. Près de 400 citoyens du Haut-Saint-Laurent – certains venant même de Salaberry-de-Valleyfield – ont profité de nos projections la saison dernière. La réponse positive du public cinéphile nous a même surpris! »

Depuis octobre 2016, pas moins de 12 films ont ainsi fait le bonheur des cinéphiles, en comptant les deux films pour enfants présentés pendant la relâche scolaire, sans parler de ceux projetés pendant le Plus petit festival d’animation au monde organisé cet hiver sous l’égide du cinéaste Alain Boisvert de Huntingdon.

 »On essaie d’avoir le plus vaste choix possible, des œuvres cinématographiques venant de tous les horizons, ajoute Louise Charlebois. Mais attention! Il ne s’agit pas de vieux films présentés maintes fois sur les écrans. Ceux que l’on peut voir à Huntingdon sont récents et viennent à peine de sortir en salles à Montréal. »

Les films sont présentés en version originale et sous-titrés en français ou en anglais, selon le cas. Le public – composé tant d’anglophones que de francophones – est d’autant plus au rendez-vous que le coût d’admission y est ridiculement bas: 7$ par adulte et 3$ pour les moins de 16 ans. En fait, l’admission est même gratuite pour les enfants pendant la semaine de relâche scolaire. Une carte-rabais est aussi disponible au coût de 50$ pour toute la saison, de même que quatre laissez-passer offerts gratuitement à divers groupes communautaires de la région.

Même si les têtes grises prédominent pour le moment dans l’assistance, on entend bien attirer les jeunes, afin qu’ils soient mis en contact avec autre chose que les films d’action hollywoodiens, omniprésents sur nos grands et petits écrans.  »On a l’intention d’aller rencontrer les jeunes de la polyvalente Arthur-Pigeon bientôt, explique Jean Lachance, l’un des principaux organisateurs de l’événement qui se tient en deux temps chaque deuxième fin de semaine du mois, le vendredi à 19h30 et le dimanche à 14h. On veut aussi établir des partenariats avec des organismes du milieu qui ont besoin de présenter un documentaire ou un film dans de bonnes conditions techniques, par exemple… »

CINÉ-CINEMA a justement reçu une subvention de 5 772$ du Fonds de développement des territoires de la MRC du Haut-Saint-Laurent qui lui a permis d’acquérir des équipements de meilleure qualité pour ses séances de projection mensuelles. Cette année, les cinéphiles seront aussi invités à donner leur appréciation à la fin de chaque projection au moyen de petits cartons marqués de un, deux ou trois caméras, cartons qui seront remis aux responsables du ciné-club à la fin de la séance, ce qui permettra à ces derniers de mieux connaître les goûts des cinéphiles.

La deuxième saison de CINÉ-CINEMA débutera avec la présentation du film Django qui sera présenté le vendredi le 15 septembre à 19h30 et le dimanche 17 septembre à 14h. Il s’agit d’un excellent film qui s’adresse à tous les publics et qui raconte un moment de la vie du musicien Django Reinhardt sous l’Occupation nazie à Paris.

CINÉ-CINEMA, 4, rue Lorne, Huntingdon

 

André Lachance

image_print

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Montrez nous que vous êtes humain! *