Un kiosque qui fonctionne à… l’honneur

Un kiosque qui fonctionne à… l’honneur

11 septembre 2015

Si vous passez par le Chemin de Dundee Centre, vous avez sans doute remarqué le tout nouveau  kiosque à légumes près de la jonction avec le Ridge.

Initiative d’André St-Onge et de Diane D’aoust, ce kiosque flambant neuf est même accessible aux personnes handicapées. « Il nous fallait trouver quelque chose qu’on aime tous les deux, explique Diane D’aoust.  Et c’est le jardinage. »

Mais ce qui frappe le plus sur place, c’est qu’il n’y a personne pour nous servir. On se sert soi-même et on dépose l’argent dans une petite boite sur le comptoir.

« On fonctionne avec le paiement d’honneur, dit André St-Onge. Des gens nous ont dit que, finalement, on récolterait plus d’argent que le prix demandé. Et c’est vrai ! »

« Nos clients sont des voisins, des passants », ajoute-t-il. « Bien sûr, on aimerait bien être présents au kiosque pour jaser avec tout le monde mais on ne peut se permettre d’être à deux places en même temps. »

Que trouve-t-on dans ce kiosque à légumes pas comme les autres ?  Que des produits frais tels que des tomates, des brocolis, du maïs, des concombres, des laitues, etc. « Ça dépend des semaines, des produits disponibles de la récolte. Chose certaine, on ne vend que du frais. »

Cette année, le couple cultive une variété impressionnante de légumes, tous cultivés sans pesticides, herbicides ou insecticides.  « Présentement, nous cultivons 37 variétés de légumes. De cette façon, on peut voir ce que les gens aiment et on va s’ajuster avec les produits que la clientèle demande pour l’année prochaine. »

Le kiosque est ouvert jusqu’à 7 heures du soir les fins de semaine seulement. Le samedi matin, c’est la récolte et l’ouverture un peu plus tard dans l’avant-midi mais dès 7 heures le dimanche matin. « Le kiosque, c’est comme le surplus. Ce n’est pas quelque chose qu’on a mis en place pour vivre. »

Que nous réserve l’année prochaine? De succulents légumes, bien sûr, mais aussi des petits fruits, des fraises et des framboises d’automne.

Source : Jean Lachance

Correspondant bénévole du Haut-Saint-Laurent

Photo: Diane D’aoust et André St-Onge, fiers maraîchers

D D aoust A St-Onge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kiosque Dundee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_print

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Montrez nous que vous êtes humain! *