Art De Vivre

Ciné-Cinema présente Cheval Indien les 8 et 10 mars, un film que tout Canadien devrait voir

Cheval Indien (Indian Horse) dénonce avec émotion les violences faites aux autochtones à travers le parcours éprouvant d’une jeune victime. C’est un film que tout Canadien devrait voir, selon le critique de cinéma Georges Privet.
Produite par Clint Eastwood et réalisée par son caméraman attitré Stephen S. Campanelli (Canada 2017), cette adaptation du populaire livre autobiographique de Richard Wagamese plonge dans la réalité de l’un de ces enfants : le jeune Saul Cheval Indien, qui survit aux horreurs des pensionnats autochtones grâce à sa curiosité et son talent pour le hockey. Entre 1870 et 1996, environ 150 000 enfants autochtones ont été déplacés dans ces pensionnats autochtones largement responsables de leur ”génocide culturel”, selon la Commission de vérité et réconciliation du Canada.
Les interprètes amérindiens y sont excellents. Surtout, il s’agit d’une histoire autochtone importante, qui méritait d’être portée à l’écran avec tout le respect et l’humanité que lui porte Stephen Campanelli, selon le critique de cinéma Mario Cloutier.
Le film sera présenté à La Petite Bibliothèque verte au 4, rue Lorne, à Huntingdon, en version originale anglaise le vendredi 8 mars à 19h30 et en version française dimanche le 10 mars à 14h. C’est un film pour tous. Admission: 7$ (3$ pour les 16 ans et moins).

Ciné-Cinema présente Cheval indien les 8 et 10 mars, un film que tout canadien devrait voir

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.