Nouvelles

Consommer moins pour sauver la planète

Plus de 100 000 Québécois ont déjà signé le pacte de la transition écologique, s’engageant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

De petites actions sont demandées à chacun des signataires, comme réduire la consommation de viande – surtout rouge –, diminuer les déplacements ou, lorsque possible, pratiquer le covoiturage, ne prendre l’avion que lorsque c’est absolument nécessaire, etc. En bref, consommer moins mais mieux…

Les scientifiques sont unanimes: si nous continuons à consommer du pétrole comme nous le faisons présentement, le réchauffement climatique s’emballera et l’humanité sera aux prises avec de plus en plus d’inondations, de feux de forêts, d’ouragans, de sécheresses. Des catastrophes qui, à leur tour, entraîneront crises alimentaires et déplacements massifs de populations, au Sud comme au Nord.

Cela se passe ici et maintenant. Déjà l’été dernier, nous avons subi une dizaine de canicules sur le territoire québécois. Vous allez me dire que ce n’était pas si grave. Toutefois, au même moment, il y avait 600 feux de forêt qui sévissaient en Colombie Britannique et maintenant, situation inusitée pour cette période de l’année, des feux monstres ravagent une partie de la Californie.

Est-ce que la technologie pourra sauver notre planète? Un capteur de CO2 existe bel et bien. Son prototype a le volume d’une auto. Le hic, c’est qu’il faudrait 1 milliard de ces capteurs en fonction pour atteindre un minimum de résultats. Et qui va investir dans ces capteurs? Les gouvernements ou le secteur privé? Certainement pas les pétrolières qui ont des trillions de dollars de pétrole dans le sous-sol, pétrole qu’elles tiennent absolument à nous vendre.

Il ne s’agit pas ici de trouver des coupables pour le réchauffement climatique qui sévit sur notre terre. Nous sommes tous responsables. Cette situation n’était jamais arrivée auparavant ou peut-être il y a des millions d’années alors que les humains n’y étaient évidemment pour rien…

Signer le pacte, c’est un geste de solidarité qui nous est demandé envers nos enfants et petits-enfants. Nous nous informons d’abord et signons le pacte ensuite.

https://www.lepacte.ca/

Denise St-Germain, correspondante bénévole du Haut-Saint-Laurent

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.