Le festival du film d’animation de Huntingdon prend du galon

Lorsqu’il s’est établi à Huntingdon il y a une vingtaine d’années, le cinéaste Alain Boisvert ne se doutait pas qu’il allait y fonder un jour Le plus petit festival d’animation au monde. Avec plus de 1500 propositions de films reçues d’Europe, d’Amérique latine, des États-Unis et du Canada, l’événement culturel qui tient cette année sa deuxième édition est de plus en plus connu des artisans du cinéma d’animation du monde entier.

«Un gros festival d’animation comme celui d’Ottawa en a reçu environ 2000 l’an dernier, dit fièrement le cinéaste originaire de Beloeil, qui a roulé sa bosse pendant 7 ans en Europe. Pour la présente édition, on a reçu 1553 propositions à Huntingdon…»

1553 courts métrages d’animation d’une durée maximale de 8 minutes qu’il lui a d’abord fallu visionner – aidé en cela par les passionnés de cinéma Jean-Philippe Morin et Louise Charlebois – avant d’en finalement choisir une quinzaine qui seront présentés le samedi 20 janvier à 19h30 à La Petite Bibliothèque verte, rue Lorne.

Le cinéaste Alain Boisvert, créateur du Le plus petit festival d’animation au monde.

«On choisit les meilleurs films en tenant compte des thèmes, de la facture graphique, de la musique, etc., ajoute l’auteur du génial film d’animation La boîte, présenté l’an dernier au Festival Anima en Argentine. À Huntingdon, on essaie de choisir des films d’animation qui nous montrent comment l’humain est capable de surmonter des situations difficiles, de vivre malgré tout une situation impossible et de la dépasser. Il ne s’agit pas de films pour enfants…»

L’an dernier, la première édition du Le plus petit festival d’animation au monde a réuni une bonne quarantaine de personnes, conquises tant par la qualité des films présentés que par la chaleureuse intimité de l’événement. Cette année, la MRC du Haut-Saint-Laurent a pris en charge l’impression du programme. Un ”Prix du public” sera également décerné au film gagnant, choisi par le public.

Avec ses 15 films d’animation 2D, 3D et Stop motion présentés en une heure 30 à peine, l’édition 2018 du Le plus petit festival d’animation au monde promet d’être particulièrement intéressante!

L’admission est gratuite mais il est préférable de réserver au 450-264-4872 ou par courriel à pbv.lgl@gmail.com car les places sont limitées. En cas de tempête, la représentation sera remise au samedi suivant. Autre info importante, le pop-corn sera gratuit pour tous!

4 Réponses à "Le festival du film d’animation de Huntingdon prend du galon"

  1. eric   14 janvier 2018 at 10 h 56 min

    Bravo Alain, il faut continuer, c’est formidable !
    salutations

    Répondre
    • Alain Boisvert   15 janvier 2018 at 16 h 59 min

      Merci Éric !

      Répondre
  2. André Lachance   12 janvier 2018 at 16 h 51 min

    Pourtant, le site web du festival Anima annonçait bel et bien le 1er décembre 2017 que ton film La boîte sera présenté à Bruxelles en février 2018 : http://www.esma-3d.fr/fr/actualites/2017-12-01/la-boite-selectionne-festival-anima

    Répondre
  3. Alain Boisvert   10 janvier 2018 at 19 h 32 min

    Petite précision : Le festival Anima a lieu en Argentine. Le film La boite a été présenté il y a quelques mois. Merci pour un super article.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.