Hausse salée des taxes à Saint-Anicet

« Mon compte de taxes, qui était de 2000$ l’an dernier, passe à 2200$ en 2018», s’est offusqué un citoyen présent le 29 janvier à la séance du conseil municipal de Saint-Anicet consacrée au budget.

En fait, c’est une augmentation d’un bon 10% que le conseil propose en 2018 aux citoyens de Saint-Anicet, en plus d’augmentations substantielles aux tarifs de la bibliothèque, aux frais d’entretien du Centre communautaire et à la collecte des matières résiduelles. Finalement, l’augmentation totale sera autour de 10,32%.

Photo : Jacques Leblanc

Lors de cette séance, le nouveau maire Gino Moretti a tenu à expliquer l’augmentation des taxes par le fait que la municipalité devra engager des dépenses pour la réfection du quai au chemin Trépanier, la réparation de la toiture du Centre communautaire, la phase 1 de la réfection du chemin Stuart et, possiblement, le renouvellement d’un véhicule.

Le maire a ajouté qu’il pourrait y avoir aussi dans les semaines qui viennent le dépôt d’un budget supplémentaire en ce qui à trait au remboursement de la quote-part à la MRC du Haut Saint-Laurent. À noter que la MRC accuse présentement un déficit de plus d’un million de dollars, déficit qui devra être épongé par les 13 municipalités. Toutefois, nous ne connaissons pas encore les modalités de ce remboursement.

Le maire Gino Moretti avait tenu à présenter son premier budget, seul à l’avant, en se servant de diapositives sur grand écran. Il entendait ainsi moderniser la façon de fonctionner du conseil afin de le rendre plus transparent…

Le nouveau maire entend également démarrer dès le mois d’avril un Comité de développement économique.

Denise St-Germain, correspondante bénévole du Haut-Saint-Laurent.

2 Réponses à "Hausse salée des taxes à Saint-Anicet"

  1. André Lachance   3 février 2018 at 15 h 20 min

    Mme Landry, il ne s’agit pas de lancer la pierre à quiconque mais seulement d’informer nos lecteurs – notamment les citoyens de Saint-Anicet – des décisions prises par leurs représentants. Mais vous avez raison : il faut donner sa chance au nouveau conseil de ville…

    Répondre
  2. Michelle   3 février 2018 at 12 h 09 min

    C’est bien dommage, mais l’inflation est là et ces dépenses sont nécessaires. En plus il s’agit surtout de réparer la totale inaction du dernier conseil municipal qui n’a pas fait grand chose à part de se battre entre eux. Donnons la chance au nouveau conseil avant de lui lancer des pierres. Ça ne peut pas être pire qu’avant.

    Michelle

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.