Nouvelles

Le communautaire et le collégial font bon ménage

Une étude sur l’impact socio-économique des groupes communautaires du Haut-Saint-Laurent fait actuellement l’objet d’une entente entre le Collège de Valleyfield et la Corporation de Développement Communautaire (CDC) du Haut-Saint-Laurent. Cette initiative s’ajoute à une entente pour offrir des formations sur le territoire, via le Service aux entreprises du Collège. Ce resserrement des liens entre le réseau communautaire et notre institution d’enseignement post-secondaire locale est une bonne nouvelle pour notre région.

Pierre Spénard et Éric Pépin, professeurs-chercheurs en Sciences humaines au Collège de Valleyfield, entourent Rémi Pelletier, coordonnateur de la Corporation de développement communautaire du Haut-Saint-Laurent.

Les groupes communautaires, pour et par les citoyens de leurs communautés, sont un bassin important de services et de ressources. Souvent, les économies qu’ils permettent à l’État et les emplois qu’ils génèrent dans une communauté sont sous-estimés. Ce projet permettra de documenter cet impact et ainsi mieux apprécier leur contribution à la communauté du Haut-Saint-Laurent.

Par l’intermédiaire des professeurs-chercheurs du Centre de recherche en innovation et mobilisation socioterritoriale (CRIMST), le Collège fait le pont entre le savoir scientifique et les préoccupations locales.

Au niveau de la formation, la CDC a choisi de faire appel à l’expertise publique locale en matière de formation aux entreprises. Ainsi, le Collège, via son Service aux entreprises, offrira dès le 21 février prochain une formation s’adressant aux gestionnaires sur les meilleures façons de prendre soin de la santé mentale de leurs employés. Le formateur retenu, Marc-André Bédard, est aussi le directeur du Pont du Suroît, une référence régionale en matière de santé mentale.

Bien que n’ayant pas, à proprement parler, de pied-à-Terre dans le Haut-Saint-Laurent, le Collège de Valleyfield est fier d’y faire sentir sa présence en contribuant au développement, à la consolidation et à la diffusion de son expertise sur ce territoire. Tant la CDC que le Collège espèrent fortement que l’intensification de leur collaboration portera ses fruits et se continuera longtemps pour le plus grand bénéfice des citoyens et des organisations de la région.

Le CRIMST est né il y a quelques années d’une volonté de professeurs du Département des sciences humaines du Collège de Valleyfield de produire des recherches en concertation avec les organismes de la société civile sur le thème de l’innovation sociale. Il se veut une occasion pour les chercheurs, les étudiants et les acteurs de la société civile de se concerter et de se coordonner sur des préoccupations locales afin de développer et de diffuser un savoir utile.

 

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.