Nouvelles

Le Tai Chi pour augmenter sa force

Dans l’édition du New York Times du 10 septembre dernier, la journaliste Jane E. Brody mentionne qu’au premier coup d’œil, il est difficile d’imaginer que des mouvements aussi lents que le Tai Chi puissent augmenter la force physique. « Toutefois, un grand nombre de recherches à travers le monde prouvent que les exercices de Tai Chi (Qigong) contribuent à augmenter le tonus musculaire et la santé en général », écrit-elle.

Plus de 500 études ont été réalisées sur des personnes qui faisaient une heure d’exercices de Tai Chi deux fois semaine et 94,1% d’entre elles ont été positives. Ces études concernaient des gens en santé aussi bien que des personnes aux prises avec de la haute pression, des maladies coronariennes, du diabète, de l’arthrite et de l’ostéoporose.

Art martial pratiqué en Chine depuis des siècles, le Tai Chi combine tous les bienfaits de la physiothérapie, de l’étirement du yoga et de l’entraînement corporel. Il renforce les muscles du bas du corps, améliore la posture, aide à la flexibilité, favorise une meilleure perception du corps dans l’espace et, de ce fait, aide à prévenir les chutes.

Pour les personnes qui souffrent d’arthrite, les mouvements de Tai chi diminuent leur douleur en améliorant la circulation et produisent une accalmie et même quelque fois une guérison.  De plus, ces personnes sont moins déprimées et jouissent d’une meilleure qualité de vie.

Le Tai Chi est une activité accessible à des gens de tous âges et de toutes conditions de santé, incluant les sédentaires ou ceux qui ont horreur de l’exercice. Une activité douce, relaxante, qui améliore la respiration et ne cause pas de stress sur les muscles et ne demande aucun équipement spécial. Lorsqu’on l’a appris, le Tai chi est une technique qui peut être pratiquée n’importe où, n’importe quand.

Pour ceux ou celles qui veulent s’initier au Tai Chi (Qigong), un groupe se réunit chaque mercredi matin de 9 h à 10h à l’hôtel de ville de Saint-Anicet pour pratiquer les exercices. Vous pouvez vous y joindre, c’est gratuit. Pour information : Suzanne au 450-264-5167

Denise St-Germain, correspondante bénévole du Haut-Saint-Laurent

Lina Boucher, photographe

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.