Nouvelles

Les riverains de la rivière Châteauguay de plus en plus conscients

En ces derniers jours d’octobre, plusieurs centaines d’oies blanches et d’outardes pavoisent sur la rivière Châteauguay, face à la halte du parc Gaétan Monpetit à Sainte-Martine.

C’est dans ce décor naturel que loge, depuis un an, la Société de Conservation et d’aménagement du bassin versant de la zone Châteauguay (SCABRIC), dans une bâtisse attenante au parc avec une vue magnifique sur la rivière Châteauguay.

Pour Félix Backburn, directeur de l’organisme sans but lucratif depuis sa fondation en 1993, la sensibilisation de la population quant à l’importance de préserver la qualité de l’eau de la rivière porte ses fruits. ”Après 25 années de sensibilisation dans le milieu et de connaissances accumulées du territoire et de sa population, la SCABRIC a réussi à solidariser les mondes municipal, agricole, industriel et environnemental sur cette question. Sans oublier les autres partenaires que sont les secteurs de la santé, de l’éducation et des loisirs et les citoyens.”

La Rivière Châteauguay prend sa source dans l’État de New York et se déverse dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de la municipalité de Châteauguay. Ses principaux affluents sont la Rivière à la Truite, la rivière des Anglais, la rivière des Fèves et la rivière aux Outardes.

Son bassin versant s’étend sur le territoire de 40 municipalités, incluant 4 MRC, dont Beauharnois-Salaberry, le Haut-Saint-Laurent, Les Jardins-de-Napierville et Roussillon ainsi que la ville de Longueuil.

Il est important ici de noter que la SCABRIC a été à l’origine du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec, lequel compte maintenant 40 organismes dévoués à la protection de la qualité de l’eau des rivières à travers tout le Québec.

L’organisme compte 5 employés qui ont développé une connaissance fine du milieu hydrique de la région et qui sont en mesure d’accompagner les municipalités dans les analyses de vulnérabilité des sources d’eau potable ainsi que dans l’élaboration de plans de conservation des milieux humides.

Le 22 mars prochain, la SCABRIC organisera sa 3e édition des États généraux de l’eau qui aura pour thème: Collaborons pour une vallée de rivières… en action.

Denise St-Germain, correspondante bénévole du Haut-Saint-Laurent

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.