Place aux jeunes du Haut-Saint-Laurent : séjour exploratoire, un franc succès

À l’invitation de Place aux jeunes du Haut-Saint-Laurent, 8 candidats venus de Québec et de Montréal ont visité le territoire, du 2 au 4 mars dernier, afin de découvrir la région et d’y envisager une future installation. La thématique de ce séjour était l’éducation afin de recruter des futurs enseignants. Une collaboration avec la commission scolaire New Frontiers et sa représentante Jayme McClintock, a permis aux candidats de rencontrer les directeurs, les enseignants et les élèves des écoles anglophones du Haut-Saint-Laurent.


Le déroulement des journées

Le vendredi était réservé à la visite des écoles : Heritage et HAECC (Huntingdon Adult Education and Community Center) à Huntingdon, avec dîner servi par la Coop Racines. La journée s’est poursuivie avec la visite du Centre de formation professionnelle Châteauguay Valley à Ormstown et l’école primaire de Franklin, pour ensuite se rendre aux Vergers Frier – Cidrerie Rockburn et terminer avec un 5 à 7 à la salle Alfred-Langevin à Huntingdon. Les candidats ont pu rencontrer le représentant du député Stéphane Billette, les élus municipaux et les acteurs socioéconomiques de la région autour d’un buffet servi par Chef Annie.Le samedi, les candidats ont effectué plusieurs visites de producteurs locaux où chacun a pris le temps d’expliquer son métier: la coopérative les Jardins de la Résistance, le Domaine Herdman, la Cidrerie Entre Pierre Et Terre. Un atelier a eu lieu chez Serenplicity suivi d’un dîner à la Taverne de la Ferme. La soirée s’est poursuivie par une visite à la cabane à sucre Les vergers Ivanhoë Faille. Tout ce petit monde était logé pour deux nuits au gîte du Centaure à Hinchinbrooke.
Dimanche, une tournée en autobus a permis aux candidats de visiter le Magasin Général d’Athelstan puis de découvrir un des plus vieux pont couvert du Canada, le Pont de Powerscourt et enfin une visite au Ranch Alpaga de L’Ourse qui Danse Alpaca Ranch. Un brunch au Restaurant Citron et Basilic. a complété la matinée. Une visite de la maison modèle dans le nouveau projet résidentiel à Ormstown était le dernier rendez-vous avant que chacun ne reparte de son côté.

Retombées économiques

<< L’organisation d’une telle fin de semaine apporte des retombées économiques importantes pour le Haut-Saint-Laurent avec un peu plus de 5 500$ dépensés lors de ces trois jours. Certains de ces jeunes sont en démarche afin de trouver un emploi et de venir s’installer dans le Haut-Saint-Laurent dans l’espoir de fonder une petite famille >>, commente Fabienne Le Gad, agente de migration à Place aux jeunes du Haut-Saint-Laurent.Les candidats de Place aux jeunes du Haut-Saint-Laurent ont tous été marqués par les entrepreneurs d’ici, leur passion pour leur métier et leur accueil chaleureux. Le prix des habitations très abordable et la proximité géographique de Montréal, de l’Ontario et des États-Unis les ont tout autant impressionnés. Le séjour a notamment été possible grâce à la participation financière de la députée fédérale Anne Quach ainsi que le Ministre délégué aux Petites et Moyennes entreprises, à l’Allègement réglementaire et au développement économique régional et député de Huntingdon, Monsieur Stéphane Billette.

À propos de Place aux jeunes

Place aux jeunes en région facilite la migration et le maintien des diplômés de 18 à 35 ans en région. L’organisation est présente dans 15 régions du Québec et aide les jeunes dans leurs démarches visant à s’établir, à travailler et à développer leur nouveau milieu. Le projet de Place aux jeunes du Haut-Saint-Laurent est porté par une collaboration entre le CLD, la MRC et la CDC du Haut-Saint-Laurent.

Audrey St-Aubin
Agente de développement et promotion touristique

Leave a Reply

Your email address will not be published.