Nouvelles Nouvelles

PROGRAMME ALUS MONTÉRÉGIE : 44 810 $ pour 21 agriculteurs de la région engagés à améliorer l’environnement

Les aménagements réalisés par 21 agriculteurs de la Montérégie sur 12,4 hectares de terres agricoles en 2018 ont permis d’améliorer considérablement l’environnement et la qualité de vie de leurs concitoyens. Les impacts sont bien réels : réduction des odeurs, absorption des polluants dans l’air, réduction des pesticides, des nutriments et des sédiments dans l’eau ainsi qu’une cohabitation plus harmonieuse entre l’agriculture et la faune. Aujourd’hui, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné ces efforts en s’engageant à remettre 8 962 $ par année, pour les 5 prochaines années, aux participants du programme ALUS Montérégie, pour un total de 44 810 $.

Présents sur la photo : Christian St-Jacques, UPA Montérégie; Bridget Wayland, Alus Canada; Richard Bossinotte, Soleno; Valérie Furcall, ferme Ormstown; Josiane Alarie Société de conservation et d’aménagement des bassins versants de la zone Châteauguay

« Je me réjouis de voir autant d’agriculteurs de notre région déterminés à mettre en place de nouvelles pratiques vertes. ALUS Montérégie est une réelle fierté puisque sa nature novatrice propose une saine gestion de l’environnement et de l’agriculture, » a mentionné Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Les aménagements ont été réalisés de mai à novembre 2018 sur des fermes situées dans les MRC Brome-Missisquoi, Haut-Richelieu, Haut-Saint-Laurent, La Haute-Yamaska, Maskoutains, Pierre-De Saurel, Rouville ainsi que la Vallée-du-Richelieu et incluaient :
Revégétalisation de bandes riveraines pour les pollinisateurs;
Plantation de haies brise-vent et haies arbustives;
Reboisement de zones en friche;
Création d’un pré fleuri;
Aménagement de deux étangs avec des arbres et des arbustes.

Rayonnement du programme en 2018
« Encore une fois, le programme ALUS Montérégie a rayonné dans la communauté tout au long de l’année : plantation sur une ferme biologique avec des élèves d’une école secondaire, présentation du programme en France et Chaudière-Appalaches et finaliste dans la catégorie Environnement à La grande fête agricole et forestière de l’Union des producteurs agricoles », a précisé monsieur St-Jacques.

Un programme qui repose sur le partenariat
Le succès sans précédent de ce programme repose sur des partenariats solides. C’est notamment grâce à ALUS Canada, une organisation de bienfaisance qui a déjà investi près de 6,5M$ pour établir près de 7 500 hectares et 21 programmes ALUS à travers le pays, que le programme ALUS Montérégie a pu voir le jour.

« Nous sommes fiers de notre présence au Québec. Depuis 2016, nous avons développé un solide partenariat avec la Fédération de l’UPA de Montérégie. Nous avons investi plus que 235 000 $ au cours des trois dernières années pour établir le programme ALUS Montérégie, et nous continuerons à approfondir le partenariat au cours des prochaines années. Nous remercions les 40 premiers agriculteurs à participer à ce programme, qui ont déjà consacré plus que 33 hectares pour des projets ALUS dans la région. Notre objectif est d’aider les agriculteurs à produire des services écosystémiques qui profitent aux communautés et à la population, » a déclaré Bryan Gilvesy, directeur général d’ALUS Canada, une initiative de la famille Weston.

Depuis le commencement, Soleno, un leader en solutions durables pour la maîtrise de l’eau pluviale, a vu en ce programme un avenir prometteur en octroyant un financement de 30 000 $ par année, jusqu’en 2022.

« Nous sommes très fiers d’être le premier partenaire majeur de l’unique programme ALUS déployé au Québec. La rétribution offerte reconnaît l’apport des agricultrices et agriculteurs qui réduisent leur empreinte environnementale en réalisant volontairement des aménagements sur leurs terres agricoles. C’est un geste concret pour protéger l’environnement », a déclaré Alain Poirier, président de Soleno.

La fédération souligne également la contribution financière de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et de la MRC du Haut-Richelieu, de la municipalité de Saint-Alexandre, de Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe—Acton, de Peter Schiefke, député de Vaudreuil-Soulanges, de Jean-François Roberge, député de Chambly et de Claire Samson, députée d’Iberville.

Candidatures recherchées pour 2019
Les agriculteurs de la Montérégie intéressés à améliorer l’environnement grâce à des aménagements sur leurs terres peuvent soumettre leur candidature en remplissant le formulaire en ligne à www.upamonteregie.ca/ALUS.

Le programme ALUS Montérégie en bref
Lancé en août 2016, le programme ALUS Montérégie a été créé conjointement par la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada. Il permet une rétribution monétaire annuelle des biens et services environnementaux rendus par le milieu agricole à travers la mise en place d’aménagements. Pour ce faire, les agriculteurs s’engagent à les entretenir pendant au moins 5 ans. Au total, 40 producteurs agricoles participent au programme.

Plus de détails : http://www.upamonteregie.ca/environnement-2/

Joëlle Jetté

 

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.